J’ai trouvé mon chemin

 

Bonjour, je voulais remercier du fond du coeur Yves et sa femme pour leur aide.

Voilà, il y a quelque jours je me suis séparée de mon compagnon avec lequel je vivais et celui-ci est parti suite à nos nombreuses disputes à répétition… J’étais anéantie car j’étais très amoureuse. Dans ma détresse je contacte ma mère par téléphone qui me donne les coordonnées de Yves et sa femme, elle me dit qu’il ne me fera que du bien et qu’il pourra peut-être me soulager.

Je les contacte en leur expliquant que je ne suis pas bien par rapport à énormément de choses. Je suis anxieuse, triste et j’ai l’impression de souffrir énormément de l’intérieur. J’ai fait confiance à Yves et il m’a débloqué de l’intérieur et je me sens mieux, j’ai l’impression d’avoir compris certaines choses. Son aide m’a fait prendre conscience des problèmes qui m’entourent et ses paroles m’ont fait remettre en question. Malgré ma séparation j’ai compris et ciblé mes problèmes ce qui m’a permis de travailler dessus et déjà après quelques jours je me sens mieux. Il m’a donné une leçon de vie et m’a donné de la force pour la suite, grâce à ses prières. Je le remercie pour le temps qu’il a pris avec moi, plusieurs heures par jour. Il était mon seul soutient. Parfois je n’écoutais pas toujours ses conseils mais j’ai compris que ses paroles étaient celles de la raison et que ce qu’il pressentait pour moi s’avéraient vraies. Il vous charge d’amour et d’apaisement. Je suis bluffée de voir que cet homme a ciblé ma personnalité sans même m’avoir vue et il m’a remise d’aplomb. Aujourd’hui je suis plus énergique, je pense à moi et j’espère que je continuerai sur le chemin de la paix et de l’amour. Ce sont ces valeurs que prône Yves.

Merci grand monsieur.

Je vous aime énormément et je ne manquerai pas de prier pour vous et votre épouse. A bientôt et que Dieu vous bénisse.

Cassandra, Dijon.

 

Libérée de tous blocages.

Décembre 2018

Ma rencontre avec Yves a vraiment été le fruit du hasard. Je travaille dans la presse et Yves a appelé notre journal pour passer une petite annonce. Son appel n’aurait jamais du arriver dans mon service. Quand j’ai appris ce qu’il faisait au cours de notre entretien j’ai su que c’était un des signes que j’attendais… et je n’ai pas hésité à le solliciter. Depuis 2014 ma vie est un véritable cauchemar : après 18 ans de mariage, j’ai subi un divorce sans en comprendre les raisons et pour lequel mon (ex) mari ne m’a fourni aucune explication, les relations, les relations avec ma fille, qui jusqu’au divorce étaient fusionnelles s’altéraient et c’est bien la seule chose que j’ai réussi à sauver…

Puis la vie m’a fait rencontrer un homme avec lequel je suis restée un peu plus de 2 ans, deux ans durant lesquels ma vie n’a été que douleurs psychologiques et physique et que j’ai fini par quitter..

Et cette année je rencontre un homme merveilleux, E., l’homme que j’ai cherché toute ma vie… une complicité sans égal, un amour pur et précieux et il m’apprend en novembre que la maladie du siècle le frappe…Il est anéanti et moi aussi…il décide la gérer seul…à ce jour il refuse de me dire quoi que ce soit sur l’évolution de la maladie, et  a cessé maintenant tout contact avec moi…Je rentre dans une souffrance extrême. Seules les larmes et la douleur ponctuent mes journées me faisant perdre le goût de vivre…Le goût de tout.

J’ai fait part à Yves et je ne le remercierai jamais assez de ce qu’il a fait pour moi : il a d’abord prié pour E. afin de l’aider dans cette épreuve ressentant pour lui des ondes très positives mais sans me faire de promesses de quelque nature que ce soit, et il a ensuite prié pour moi..et là…une heure après sa prière le poids que j’avais sur la poitrine, mes larmes…tout avait disparu…j’avais toujours le chagrin de mon amour mais j’étais apaisée, beaucoup de choses avaient changées pour moi…J’avais à nouveau envie de refaire les choses de la vie quotidienne tout simplement. Et c’était énorme pour moi et pour ma fille qui voyait sa maman souffrir.

Et il a fait encore plus… tous ces malheurs successifs avaient leur explication… on m’empêchait d’être heureuse… Il a à nouveau prié pour moi et il m’a libérée de tous ces blocages. Si je sais que son intervention a été bénéfique c’est d’abord par ce que j’ai ressenti physiquement et ensuite psychologiquement. Ma vie va changer j’en suis convaincue et je referai un témoignage dans ce sens,tant pour moi que pour E..Mais aujourd’hui je suis les précieux conseils que me donne Yves et je le recommande à tous ceux qui rencontrent des problèmes tant psychologiques que physiques, et ce dans n’importe quel domaine.

Merci encore pour tout ce que tu as fait pour moi, et tout ce que tu fais indirectement pour tous ceux que j’aime et qui m’aiment.

Merci Yves pour tout ce que tu fais, pour tout ce que tu donnes, pour tout ce que tu transmets.                                                                                       Merci, merci, merci.

Lydie. Tarn et Garonne.

Tout allait mal !

Bonsoir Yves,                                                      8 mars 2015

Comment allez-vous ?  Dieu vous bénisse. Je voulais vous dire que j’ai effectué le rituel du sel et de l’eau bénite, comme vous me l’aviez indiqué dans votre envoi. Je voulais témoigner sur  un fait étrange : à chaque fois que je voulais le faire durant cette semaine, une très grande fatigue venue de je ne sais où, m’empêchait de faire ce travail. A chaque fois, je devais reporter…  Mais aujourd’hui, en fin de journée, je m’y suis mis avec toute l’énergie que j’ai pu rassembler. Et il se trouve que j’ai même retrouvé la possibilité de prier Jésus comme jamais. Même au delà des prières indiquées dans votre envoi. Cependant, j’ai senti des forces diverses, qui semblaient livrer combat. Je n’ai pas cherché à comprendre, et ai continué ma méditation et la gestuelle du sel et de l’eau bénite. Je pense que quelque part, le bien et le mal devaient sûrement se battre à mon sujet. Toujours est-il que je n’étais pas « seul » dans mon appartement. Maintenant cela semble apaisé. La fatigue est partie, mais je pense que la prière est quelque chose de quotidien. C’est comme une ordonnance divine.

Merci infiniment Yves, et je témoignerais pour vous, à qui de droit, car je crois que l’aventure ne fait que commencer (a cinquante ans, il serait temps n’est-ce pas ?)

Bien cordialement

Christophe de Lyon